N'oubliez pas son vermifuge !

Les vers parasites, souvent invisibles, peuvent poser bien des soucis à nos animaux ainsi qu'à nous 

Les vers parasites :

Ces vers sont des parasites, ce qui signifie qu’ils vivent aux dépens de l’animal :

Certains d’entre eux se nourrissent à partir du contenu de l'intestin (ténias ou ascaris), d'autres s’accrochent à la muqueuse intestinale et aspirent du sang comme les ankylostomes ou les trichures. Les Dirofilaria se nourrissent de plasma sanguin directement dans le coeur du chien et du chat.

On peut ainsi retrouver des vers ou leurs larves dans tout l’intestin, dans le coeur, dans les vaisseaux sanguins, dans les poumons.

Cela entraîne de nombreux symptômes qui ne s’expriment pas chez tous les animaux et pas forcément en même temps:

Troubles digestifs (vomissements, diarrhée)

Toux.

– Faiblesse liée aux carences créées.

Perte de poids.

– Modification de l’appétit (augmentation ou baisse).

– Le chien ou le chat peuvent se frotter le derrière par terre.

– Vers visibles dans les selles.

– Baisse d’immunité.

Les vers parasites et l’homme :

Un certain nombre de vers parasites peut passer chez l’humain : on parle alors de zoonoses

– Parmi les Ascaris, la plus grave est provoquée par les œufs de Toxocara : avalés par l’enfant ou l’adulte, ils éclosent dans le corps. Les larves migrent alors au sein de l’organisme. On appelle cela une larva migrans. Ces larves peuvent atteindre des organes comme le cerveau ou les yeux (larva migrans oculaire). Il est, alors, possible de perdre la vue ou de subir des troubles neurologiques sévères !

– Dans la famille des Ténias, on a aussi les redoutables Echinococcus Granulosus et Echinococcus Multilocualris dont les conséquences chez l’humain sont dramatiques !  Le Dipylidium touche de façon occasionnelle les enfants, avec une atteinte moins grave et réversible.

– Les Ankylostomes, à l’état de larves au sol, peuvent passer à travers votre peau et migrer dans votre corps.

Les vermifuges pour chiens, chiots, chats et chatons :

– Les comprimés :

Si votre chat ou votre chien est gourmand ou facile à manipuler alors les comprimés conviendront assurément. Ils doivent avoir un spectre large et détruire toutes les catégories de vers.

– Les pipettes :

Tout comme les produits anti-puces, les vermifuges existent aussi en pipettes.

L’avantage majeur des pipettes réside dans le fait que leur contenu est déposé, à la surface de la peau, dans le cou. On parle de Spot On. Elles demandent moins de manipulations et sont bien utiles pour des animaux plus difficiles.

Elles demandent quelques précautions. Faites en sorte de l’animal ne lèche pas le produit en la versant bien haut sur la nuque de votre chien ou de votre chat. Pensez à vous laver les mains ensuite. Ne lavez pas votre animal les jours avant et les jours qui suivent la pose de la pipette afin d’optimiser son efficacité.

.

– Les pâtes et liquides :

Pratiques pour vermifuger chiots et chatons. Elles se présentent sous forme de seringues graduées ou de flacons avec une pipette doseuse. Elles se donnent par voie orale.


Quand et comment vermifuger ?

Chiots et chatons

Les chiots et chatons sont quasiment tous contaminés par des vers. Ces vers sont transmis par la mère via le placenta ou par le lait et au contact des crottes dans l’environnement.

– Toutes les 2 semaines de 15 jours d’âge à 2 mois d’âge.

Une fois par mois ensuite de 2 mois à 6 mois.

– Ensuite on se réfère au rythme de l’adulte qui dépend de chaque situation.

     Chiens et chats adultes en conditions normales

Vermifugez les à minima tous les 3 mois c’est à dire 4 fois/an (une fois par saison).

Pour des chats ne sortant pas du tout, 2 fois par an est un strict. On trouve des vers chez les chats d’intérieur régulièrement (formes dormantes depuis le jeune âge, auto contamination, puces).

Ville ou campagne pas de différence. En ville, tous les espaces verts sont contaminés.

     

Vermifuges et présence d’enfants en bas âge (0 à 3 ans)

Vermifugez vos animaux tous les 2 mois.

Les enfants en bas âge ont moins de défenses immunitaires, trainent au sol, mettent tout à la bouche et se font plus facilement lécher les mains et le visage.

Pour les parents les plus inquiets vermifugez au maximum 1 fois par mois.

     

Vermifuger la chatte ou la chienne gestante

Les vers inactifs dans leur corps se réactivent à cette période. Ils profitent ensuite de la tétée ou des excréments pour se disséminer.

Elles doivent être vermifugées avant la mise à la reproduction, 15 jours avant la mise bas, après celle-ci et entre 15 jours et un mois après la naissance.

Le vermifuge utilisé ne doit pas nuire aux chiots et chatons.

     

Vermifuges du chien et du chat : les idées reçues

Je ne vois rien dans les crottes, mon chat ou mon chien n’a pas de vers

Faux : les vers adultes vivent dans l’intestin mais ce sont de petits segments de vers ou des oeufs microscopiques qui sont émis dans les selles. Il est donc fréquent d’avoir un chat ou un chien contaminé et de ne rien voir dans ses crottes ! Il faut vermifuger régulièrement quoiqu’il en soit

Vous pouvez voir des vers entiers chez des chiots et chatons qui sont fortement contaminés ou après certaines vermifugations.

Mon chat ou mon chien mange de l’herbe, pas besoin de lui donner un vermifuge

Faux : les herbes que le chien et le chat peuvent manger ne vermifugent absolument pas.

J’ai vermifugé une fois mon chien ou mon chat cette année, il est donc protégé

Faux : un vermifuge n’a qu’un temps d’action limité dans le corps. Il vise à tuer les vers au moment où vous le donnez. Il n’y a donc pas d’action sur plusieurs semaines ou mois.Il faut donc le renouveler régulièrement.

Donner de l’ail ou de l’oignon permet de vermifuger un chien ou un chat

A oublier : l’ail et surtout l’oignon sont toxiques et inefficaces ! Ils peuvent entraîner des troubles sanguins accompagnés de vomissements, de diarrhées et d’anorexie selon la quantité avalée.

 

Mon chat ou mon chien est vieux, pas besoin de le vermifuger

Faux : votre animal âgé est plus fragile et le fait d’être parasité lui enlève un peu plus de ses capacités à se défendre contre les maladies. Vermifuger son animal âgé c’est lui assurer plus de capacités physiologiques et donc une meilleure santé

Vermifuges et vaccins

Si vous avez à vermifuger votre animal au moment des vaccins, faites le quelques jours avant. En tuant les vers vous mettez votre animal dans un meilleur état de santé et son système immunitaire réagira mieux au vaccin